Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM

» » Âme sœur, âme jumelle ou flamme jumelle ?

Âme sœur, âme jumelle ou flamme jumelle ?

En stock En stock
J'ai vu ce produit moins cher ailleurs !

votre voyant Boris de la Beaulière

Quantité 
+
-
Ajouter aux demandes de devis

Âme sœur, âme jumelle ou flamme jumelle ?
Zoom

qrcode
Description
Notes et avis

Âme sœur, âme jumelle ou flamme jumelle ?

Comment savoir si notre relation avec notre partenaire est une relation d’âmes sœurs, d’âmes jumelles ou de flammes jumelles ? Seule l’expérience des trois différents types de relations nous permet de discerner. Un spécialiste peut également vous aider. Voici quelques définitions utiles.

 

L’âme sœur

L’âme sœur est une âme que l’on a déjà rencontrée auparavant, dans une vie antérieure. La première sensation quand nous rencontrons une âme sœur est celle d’une reconnaissance mutuelle. Pourtant, nos âmes sœurs peuvent être très différentes de nous : pas le même niveau de conscience, ni les mêmes objectifs de vie. On peut trouver nos âmes sœurs dans notre famille de sang, dans nos amis ou nos partenaires. Mais il s’agit toujours d’une âme que nous avons déjà côtoyée par le passé, dans un rôle parfois différent dans notre vie. Nous retrouvons une âme sœur toujours dans un but d’évolution de conscience, à travers des relations de longueurs variables.

 

 

L’âme jumelle

L’âme jumelle est une rencontre profonde avec une âme qui nous ressemble. C’est une âme que l’on ressent si proche de nous, que nous pouvons la vivre comme un fragment de nous-mêmes. C’est en effet une communion qui s’instaure directement avec cette personne, voire une fusion. L’âme jumelle vient se présenter comme un miroir de notre âme, nous révélant nos particularités et nos fonctionnements. Mais il faut bien comprendre qu’il existe plusieurs âmes jumelles à la nôtre, et que l’évidence ressentie n’est pas garante d’une relation parfaite. L’âme jumelle est une âme que nous avons décidé de retrouver dans cette vie à une période précise pour cheminer toujours plus vers la connaissance de soi et vers l’unité.

 

La flamme jumelle

 

Il ne faut pas confondre l’âme jumelle avec la flamme jumelle, qui se présente, non pas comme une partie de soi, mais cette fois-ci comme le complémentaire énergétique. C’est le parfait miroir de soi dans la polarité inverse. La personne donc possède des caractéristiques parfaitement opposées aux nôtres. C’est en quelque sorte un jumeau, avec lequel l’intimité est au paroxysme, se rapprochant de la fusion. Cette fusion rappelle à l’âme son développement le plus originaire. En effet, au cours de leur formation les deux flammes jumelles ont partagé une flamme source commune qui s’est ensuite différenciée entre les deux flammes. Les flammes sont donc comme le yin et le yang, et leur retrouvaille est synonyme d’une grande union spirituelle. Pourtant, le cheminement de notre flamme jumelle est totalement distinct, voire très éloigné du nôtre. Les deux âmes suivent des voies indépendantes. Et nous ne formons pas nécessairement un couple avec notre flamme jumelle suite à la rencontre. Ce n’est qu’après une longue évolution spirituelle, et l’accomplissement de la mission personnelle, que les flammes jumelles peuvent se réunir pour former à nouveau l’unité originelle de la source.

 

 

Les anciens mentionnaient déjà une légende qui explique d’une façon troublante l’expérience vécue des flammes jumelles. La légende décrite dans la Grèce antique est la suivante : à l’origine de notre humanité, le dieu Zeus aurait séparé en deux chaque être humain. Les deux parties de chaque être seraient ainsi dans la quête perpétuelle et tragique de retrouver sa moitié :« Quand donc l’être humain primitif eut été dédoublé par cette coupure, chaque morceau, regrettant sa moitié, tentait de s’unir de nouveau à elle. Et, passant leurs bras autour l’un de l’autre, ils s’enlaçaient mutuellement, parce qu’ils désiraient se confondre en un même être, et ils finissaient par mourir de faim et de l’inaction causée par leur refus de rien faire l’un sans l’autre. » (Discours d’Aristophane dans La République de Platon)

 

Ce mythe, présent dès l’origine de notre civilisation, exprime ce que de nombreux hommes et femmes ont expérimenté dans leur relation avec leur flamme jumelle, qui est une âme avec laquelle la fusion est extrême, et constitue une véritable initiation spirituelle.

 

 

En conclusion

 

Toutes ces différentes relations représentent une occasion inespérée de développer sa conscience, et de faire un véritable chemin spirituel. Elles peuvent être douloureuses ou salvatrices dans notre vécu, mais elles portent toujours à une plus grande conscience de soi et des lois de l’univers. Les rencontres avec des âmes sœurs, jumelles ou flammes nous montrent le chemin qui mène à l’unité primordiale de notre origine.

La retrouvaille avec notre flamme jumelle est notamment une expérience très initiatique, et peut constituer une épreuve pour une âme qui n’est pas préparée. Dans un couple, les flammes passeront par de nombreux stades de leur relation, avant de trouver l’équilibre et l’union divine caractéristique de la source. Pour plus de détails voir l’article : « Flammes jumelles : les clés primordiales »

Je vous propose un travail énergétique de purification et de développement spirituel pour accélérer le processus favorisant la rencontre avec votre flamme. Je propose également des outils pour fluidifier et harmoniser vos rapports dans une relation déjà établie. Pour des informations personnelles et concrètes sur vos rencontres et sur votre vie relationnelle, n’hésitez pas à me contacter.

 

 

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Âme sœur, âme jumelle ou flamme jumelle ? (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Dans la même catégorie
Articles consultés